71 solitude nord 1Hiver 2014, Nathalie Courtet, jurassienne sans expérience du Grand Nord, concrétise un rêve de gosse : parcourir la Laponie seule, en autonomie, à ski. Tractant une pulka de 71 kilos, du lac d’Inaari (Finlande) elle rallie le Cap Nord (Norvège) puis redescend jusqu’aux montagnes du Sarek (Suède). 1200 km d’itinérance blanche, de lumières irréelles et d’ombres longues comme des crevasses. Le film retranscrit cela avec la poésie sobre de Nathalie tout en faisant le portrait d’une femme ordinaire mais hors du commun à travers ses témoignages et ceux de ses proches.

Nathalie Courtet a gagné le Prix littéraire Curieux Voyageurs en 2013 avec son livre Aux portes de l’Orient, l’Asie à vélo couché. Elle participe de nouveau en 2016 avec le récit de son expédition 71° Solitude nord. Vous pourrez la rencontrer sur son stand pendant tout le festival et après la projection.

L’auteur :

Damien Artero s’est retrouvé réalisateur un peu par hasard, à l’issue d’un premier voyage autour du monde à tandem, qui dura 2 ans et demi. Ce fut à dire vrai une révélation : il n’avait jamais possédé de caméra et ne se déclarait pas intéressé, mais au moment du départ, l’opportunité se fit soudain d’animer un petit programme sur la télé locale – télé Grenoble. Et eurêka ! la certitude se fit rapidement jour au fil des premiers mois de voyage : sa vocation était bel et bien de raconter des histoires, filmer le monde et réaliser des documentaires.