Pourquoi nous avons choisi ce film

Le renard et le Manneken Pis, un safari animalier dans la Capitale de l’Europe : un film facétieux, surprenant, avec une
pointe d’humour belge.

Synopsis

Un soir qu’il rentrait chez lui à vélo, Bernard Crutzen -réalisateur de “Bruxelles Sauvage”- tombe nez-à-nez avec un renard qui lui barre le passage et le regarde avec insolence, avec l’air de dire “Que fais-tu là ?”. Depuis lors, le réalisateur cherche à lui retourner la question : “Et toi, que fais-tu à Bruxelles ?”. La question vaut aussi pour les faucons des clochers, les crapauds des fontaines, les couleuvres ou les lucanes. Le film explore cette cohabitation entre le citadin et le sauvage qui fait souvent naître un sentiment où se mêlent fascination et méfiance. Une réflexion éthologique de la place de l’homme sur le territoire animal, ou l’inverse.

Bio

Né à Verviers en 1961, Bernard Crutzen était encore étudiant lorsqu’il a été sélectionné pour participer à “la Course autour du Monde”, une émission de télé qui envoyait de jeunes reporters faire le tour du monde en solitaire, caméra super 8 au poing. Depuis il n’a cessé de parcourir la planète sans négliger son propre pays. Ses films ont été diffusés sur Arte, la RTBF, Canal+, France 2, France 3, France O ou Voyage. “Bruxelles Sauvage” est son premier documentaire “ animalier”.

Echange avec Bernard Crutzen après la projection