Pourquoi nous avons choisi ce film

Un beau film sur un peuple pluriel, faisant fi des clichés sur l’immigration : un film qui fait du bien là où nous avons mal.

Synopsis

Persécutés dans les années 1970 par le Pathet Lao (communistes laotiens), les Hmong, alors réfugiés politiques, migrent en Thaïlande. L’Etat français les installe dans la forêt amazonienne,
dès 1974, pour qu’ils produisent du riz.

Ce peuple de tradition nomade est venu avec ses graines, les a fait fructifier sur une terre réputée incultivable mais où les conditions de vie semblent similaires à celles de leur pays d’origine. Les Hmong sont devenus les principaux maraîchers de Guyane et parmi les nombreux fruits exotiques qu’ils produisent, le pitaya : fruit étrange et coloré d’un cactus aux allures de dragon, devenu incontournable pour les guyanais.

Bio

Philippe Rostan est né au Vietnam en 1964. Il débute sa carrière comme assistant-réalisateur auprès de metteurs en scène tels que P.Schoendoerffer, M.Kassovitz. Il réalise un premier court-métrage en 1995, et se lance dans le documentaire en 2002. Ses films ont été récompensés par plusieurs prix (Grand Prix du Festival du Film Engagé d’Alger en 2012 pour “Les Trois Guerres” de Madeleine Riffaud, également Etoile de la Scam en 2011, Etoile de la Scam en 2012 pour “Le Marché de l’Amour”).

Echange avec Philippe Rostan après la projection