NomadeMers-(4)Au Bangladesh, après avoir construit avec son équipe « Gold of Bengal », un petit voilier entièrement conçu en composite de fibre de jute, le jeune ingénieur Corentin de Chatelperron décide de tester lui même le prototype. Il a une ambition : se rapprocher le plus possible de l’autonomie en mer. Corentin embarque donc avec deux poules pondeuses, une mini-serre abritant des plants de patates et divers systèmes qu’il a bricolés pour 6 mois de cabotage dans les îles désertes du golfe du Bengale.

Ce joyeux périple en « nomade des mers » devient l’occasion de réfléchir, seul puis en équipe, au potentiel des « low technologies » : des systèmes simples, conçus avec les moyens du bord, qui permettront de répondre aux besoins de base.

Echange avec Pierre Alain Lévêque  à l’issue de la projection. Vous pourrez le retrouver sur son stand, pendant tout le festival

Les auteurs

NomadeMers-(1)L’expédition est née au sein de l’association Gold of Bengal au Bangladesh, et organisée par les 3 fondateurs du projet Nomade des Mers :

  • Elaine le Floch, 26 ans, passionnée par l’entrepreneuriat social,
  • Pierre-Alain Lévêque, 25 ans, ingénieur breton passionné par les low-tech et
  • Corentin de Chatelperron, 31 ans, ingénieur et président fondateur de l’association.