Pourquoi nous avons choisi ce film :

Sept voix livrent leurs pensées et leurs espérances dans un Burkina Faso rural contemporain, entre tradition et modernité.

Synopsis

Voyage poétique et réflexif dans la vie d’une famille burkinabè à Tengrela, village de pêcheurs. C’est la période des moissons du riz et toutes les générations participent. Le quotidien est laborieux dans ce village qui abrite des membres de l’ethnie karaboro. Ils sont une trentaine à cohabiter au campement Kegnigohi chez Seydou, le patriarche de la famille Tou, autrefois pêcheur sur le lac Tengrela, aujourd’hui président de la chambre d’agriculture de la province. Les valeurs transmises sont le travail, la solidarité, le courage, le partage, le vivre ensemble et la tolérance. L’identité de chaque individu de la famille se révèle au fil des confidences et des regards. Sept voix se livrent sur leurs vies et leurs espérances pour l’avenir dans un pays en plein bouleversement.

Bio

Victorien Vialar a étudié les sciences humaines et est diplômé en sociologie, anthropologie et sciences de l’éducation. Son premier court-métrage Living in Tengrela a été récompensé en 2012 par le coup de coeur Doc Corner au festival de Cannes. “Yenepa – Une Famille Burkinabè” est son premier long-métrage, aboutissement de 8 années d’immersion et de coopération auprès de la famille Tou dans le village de Tengrela au Burkina Faso.

Echange avec Victorien Vialar après la projection