Nous saluerons la lune” est le premier film de Camille Chaumereuil. Au hasard des chemins d’Azerbaidjan, elle a rencontré Pokuza, une jeune femme de son âge. Une profonde amitié nait.

Ce film nous propose une immersion dans le quotidien de cette jeune paysanne. Les paysages des montagnes talish sont rudes, la vie aussi, empreinte des rythmes saisonniers et des tâches quotidiennes de la ferme.

Mais il nous propose aussi un voyage dans un autre monde. Le monde de la surdité. Car Pokusa n’entend pas, ou peu. Elle ne parle donc pas, et s’exprime en langue des signes. Camille a appris cette langue, elle parle aussi très bien azéri et échange librement avec les entendants et les non-entendants. Nous salurons la lune (3)Et nous renvoie à notre perception et notre approche de ce monde malconnu, stigmatisé aussi chez nous…

Un film que nous conseillons et qui gagne à être vu!

Dimanche 29 mars à 18h, amphi Ecole de Commerce