Inévitablement, on se pose tous des questions sur l’impact de nos activités diverses sur le réchauffement climatique.

Notamment de nos déplacements.

Et plus encore de l’avion, qui semble représenter beaucoup de choses honnies par les temps de sobriété (plus ou moins souhaitée) qui s’annoncent.

Ci-dessous, un excellent article des Echos, datant de l’été dernier, qui fait une bonne synthèse des enjeux et de l’importance réelle de l’impact du transport aérien. Certains points peuvent être discutés, mais l’ensemble est très intéressant et prouve surtout que rien n’est simple…