Kinshasa--(1)Il existait déjà pour plus de dix ans dans la capitale du Congo, le seul orchestre symphonique en Afrique subsaharienne, mais presque personne n’en avait entendu en Europe. Un orchestre a Kinshasa? Incroyable. Même: “impossible!”, c’est que les deux documentaristes allemands, Claus Wischmann et Martin Baer, disaient en 2008, avant qu’ils découvraient l’existence de l'”Orchestre Symphonique Kimbanguiste”, OSK pendant leur premier voyage au Congo.

Enthousiasmés par cette incroyable aventure, ils décident d’opposer les tracasseries quotidiennes de l’enfer kinois à la beauté des symphonies interprétées et filment les préparatifs du premier concert en plein air donné par la troupe.

Film sous-titré en français.

Echange avec Martin Baer à l’issue de la projection.

L’auteur

Kinshasa--(2)Martin Baer est cinématographe de Berlin, Allemagne. Il a réalise son premier film documentaire en France, dans l’année 1991, sur le festival de Nîmes.

Il s’intéresse beaucoup à deux sujets bien divers: la musique, et l’histoire de l’Afrique. Après quelques films sur le colonialisme allemand, l’idée de Claus Wischmann de faire un film sur le seul orchestre symphonique en Afrique subsaharienne lui offrait l’occasion de lier les deux intérêts et faire un film sur la musique et l’Afrique.