Les verdines d'AntoinePrenant comme point de départ sa « verdine » (roulotte dans la langue des voyageurs), le film réalise le portrait d’Antoine Wiertz, membre de la communauté des gens du voyage. Maintenant à la retraite il fabrique des roulottes en bois comme celles dans lesquelles il a passé toute son enfance… la vie sur les routes avec sa famille nombreuse, la mort de son père lorsqu’il avait quatorze ans et la nécessité de subvenir aux besoins de sa famille, son mariage et la naissance de ses enfants. La vie nomade devenant de moins en moins compatible avec la société moderne, Antoine s’est petit à petit sédentarisé, non sans regrets; il vit actuellement dans une maison dans la campagne belge mais conserve des roulottes et une caravane pour reprendre la route dès que c’est possible.

C’est tout un style de vie en mutation qui est raconté là : la vie nomade, les petits métiers (rémouleur, rempailleur, orgue de barbarie,…), la recherche de terrains où s’installer, les relations pas toujours faciles avec les populations sédentaires, les peurs, les espoirs.

Cette histoire personnelle nous plonge dans le combat d’une communauté pour être reconnue et légitimée dans son mode de vie et ses valeurs.

Echange avec Antoine Wiertz à l’issue de la projection

Les auteurs :

Créé en 1979, Camera-etc a pour objet la réalisation et la production de courts métrages d’animation. Le cinéma d’animation est un secteur très développé mais il est rarement utilisé comme outil socioculturel. Camera-etc produit une vingtaine de courts métrages par an qui sont autant de projets éducatifs et socialisants menés dans les écoles, les Centres Publics d’Action Sociale, les associations de quartier, les ONG… Un travail qui permet aux participants d’entrouvrir la porte du cinéma d’animation et d’y trouver un moyen d’expression inédit. A côté des films d’atelier, Camera-etc soutient la création professionnelle en produisant des œuvres d’auteurs.